Le cyclisme haitien aux VIIIe Jeux de la Francophonie…

Published On June 29, 2017 | By Ronald Patrice Donatien | Sports

Au nombre des différentes disciplines sportives qui auront à représenter Haïti à la huitième édition des Jeux de la Francophonie, qui se tiendra du 21 au 30 juillet 2017 à Abidjan (Côte-d’Ivoire), figure le cyclisme. Pour une meilleure participation du pays à ces jeux, sous la supervision du directeur technique national, l’équipe nationale se prépare au centre Sport pour l’Espoir.
—————————————–

Neuf membres de l’équipe nationale de cyclisme: six athlètes, un mécanicien, un entraîneur et un dirigeant siègent presque en permanence au centre Sport pour l’Espoir. Contrairement à l’équipe nationale B qui comprend : Jude Estimable, Hérode Isaac, Shawell Lafontant, Jeff Alcégair, Ydo Prophète et Francy Apollon, l’équipe nationale A, composée de Sterling Saint-Joux, Sony Saintyl, Shélet Cadet et Mackendy Victor, n’a pas encore pris siège là-bas. Francky Apollon n’est autre que capitaine de la sélection. Il fait également partie de la sélection A.

Si l’on se fie aux informations communiquées par Henry Chéry, membre du comité exécutif de la Fédération haïtienne de cyclisme (FHC), pour préparer la 8e édition des Jeux de la Francophonie qui aura lieu à Abidjan (Côte-d’Ivoire) du 21 au 30 juillet 2017, « la sélection nationale de cyclisme est entrée en concentration au centre Sport pour l’Espoir depuis le 29 mai. Pas avant le 5 ou le 6 juillet, l’équipe sera complète. Cela dit, elle passera de 12 à 14 athlètes. Elle s’entraîne sous la houlette de l’entraîneur Hamilton Taylor ».

Stage en France pour les Haïtiens

Voulant vendre une meilleure image du pays à l’étranger, les autorités de la FHC, bien que privées de ressources financières suffisantes, projettent d’envoyer l’équipe nationale en France. A ce sujet, Henry Chéry a fait savoir : « Si tout se passe bien, le 29 juin, l’équipe nationale B, qui prépare les Jeux de la Francophonie, devrait en principe quitter le centre olympique. Ainsi, le 2 juillet, elle laissera Port-au-Prince pour Paris afin d’entamer une autre étape de sa préparation. Là-bas, elle va, de concert avec l’équipe de France, faire les derniers réglages. Puis, l’équipe nationale débarquera à Abidjan le 17 ou le 18 juillet. Tout compte fait, on n’a toujours pas les moyens nécessaires pour matérialiser nos rêves. Le président, que je sache, est en contact serré avec la ministre des Sports pour faciliter le départ de notre équipe nationale. »

Parallèlement, l’équipe A se rendra au Mexique le 30 juillet pour répéter les responsables de la FHC. Elle a été invitée à prendre part à une compétition internationale. Ce sera une course sur route. De retour au bercail, les deux équipes (A et B) vont retrouver le centre Sport pour l’Espoir afin de préparer le championnat du monde qui se tiendra en Norvège en septembre 2017.

Autre échéance, le cyclisme haïtien participera en juillet 2018 aux Jeux centraméricains et caribéens. Pour préparer cette compétition de grande importance pour le cyclisme haïtien, Henry dit : « On va prendre la direction du Chili. En fait, on a été invité par la Fédération chilienne de cyclisme. Cependant, avant le coup d’envoi de ces jeux, on doit aller chercher notre qualification à la Martinique (19 au 21 octobre) prochain. »

Questionné sur les dépenses relatives au logement de l’équipe nationale B, qui prépare au centre olympique les Jeux de la Francophonie, Henry Chéry a apporté les précisions suivantes : « Vu que le cyclisme est une discipline sportive affiliée au Comité olympique haïtien, le système de crédit mis en place par les responsables du centre, nous a permis de répondre aux exigences du centre olympique .»

Like this Article? Share it!

About The Author